Foot/Interview : « Je ne regrette pas vraiment mon choix » (Mohy G. Josué, AS Kaloum)

 

MOHY3

International ivoirien, Mohy Gounérou Josué  évolue au poste de défenseur central à l’Association Sportive de Kaloum , une équipe de première division guinéenne. L’ex-pensionnaire de la Ligue 1 (Championnat ivoirien de 1ère division) installé depuis  plusieurs mois à Conakry avoue dans un entretien  avec Sportif225 ne pas regretter son choix .

 

Depuis combien de temps êtes-vous à l’AS Kaloum?

Depuis décembre 2015.

Comment y êtes-vous arrivé?

Je peux dire que les choses se sont faites très vite. J’étais en sélection avec les éléphants locaux pour le stage du CHAN (Championnat d’Afrique des nations) quand les dirigeants de l’ASK sont arrivés à Abidjan et  parmi eux, il y en a un qui venait nous assister à l’entrainement.

C’est ainsi que pendant  nos  séances entraînements, je crois que je lui ai tapé à l’œil. Il m’a lors approché un jour pour me dire qu’il m’enverrait à Conakry.

Après le sélectionneur national, Michel Dussuyer,  m’a appelé en équipe A pour le match de qualification de la CAN 2017 contre la Sierra Leone. Nous sommes allés au Nigéria et à mon retour le processus de mon départ pour l’ASK était déjà prêt. J’ai signé et j’y suis depuis.

Comment se passe le championnat guinéen avec votre club, l’AS Kaloum?

Le championnat se passe très bien. Il nous reste 7 journées. Je joue tous les matchs même si j’ai écopé d’un carton rouge qui m’en a fait rater 2 journées. Nous sommes au même rang qu’un autre meilleur club, l’Athletic Horoya Club. Tout va à merveille.

Vous vous-êtes adapté sans aucunes difficultés dans le championnat guinéen ?

Au départ, ce n’était pas du tout facile mais avec mon acharnement au travail et mon envie de réussir, j’ai pu m’adapter très vite je dirai.

Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre parcours ?

Je suis arrivé au football par passion. J’ai été formé dans différents clubs comme l’Olympique Fusion de Koumassi, le Cyril Domoraud et le Racing Club de Koumassi en Ligue 2. Après ces équipes, j’ai joué  à la Société omnisports de l’armée (SOA) puis à l’AFAD, deux clubs de Ligue 1.  J’ai ensuite évolué à l’Ivoire Académie et 2 ans après en Ligue 2 avec l’AS Denguélé avant de me retrouver aujourd’hui à l’AS Kaloum Star de la Guinée Conakry.

Comment s’est déroulée votre première sélection en équipe A ivoirienne ?

Mon arrivée en équipe A s’est faite suite à la bonne saison que j’ai réalisée avec l’AS Denguélé. Du 24 au 28 août 2015, j’ai rejoint le groupe des joueurs convoqués pour la préparation du CHAN pour un stage. Je n’ai pas joué le CHAN mais c’est pendant le stage, les entraînements que Dussuyer m’a remarqué et a voulu que je rejoigne les plus grands. C’est ainsi que j’ai saisi ma chance qui m’a coûté le billet du match de qualification de la CAN-Gabon 2017 au Nigéria pour le match aller de notre pays contre la Sierra Leone.

Mais bien avant de côtoyer les A, aviez-vous évoluez avec les autres catégories de la sélection ?

Oui, j’avais déjà côtoyé la catégorie cadette et junior de la sélection ivoirienne auparavant mais je n’ai pas joué de compétitions.

 

Quels sont vos projets d’avenir ?

Mon projet immédiat est d’évoluer dans un club d’un plus haut niveau avec beaucoup d’ambitions parce qu’en étant ici, j’ai perdu beaucoup mais c’est le football. Et avec ma détermination, je vais tout regagner.

Avez-vous des regrets ?

Je ne regrette pas d’être là où je suis en ce moment. Mais au départ, je me voyais une issue plus favorable. Etant ici, je me suis privé de certaines choses mais je ne regrette pas vraiment mon choix. Je me battrai.

Qui est Mohy en dehors des terrains de football ?

Je suis une personne qui profite de la vie et toujours entouré de ses amis

Pratiquez-vous d’autres sports en dehors du football ?

Oui, j’aime bien le basketball aussi.

 Quels sont vos mots de fin, vos conseils aux plus novices dans le milieu ?

Je conseillerai à mes jeunes frères d’être très patients car le football c’est un métier qui nécessite beaucoup de concentration, pas de distraction. D’être aussi très sérieux dans les entraînements comme dans les matchs car de là, ils peuvent se faire remarquer et être des professionnels.

 

Annick Boni

 

This Post Has Been Viewed 19 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 10 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

    Partenaires