Fraude en Ligue 2

Achille Kouakou Kouamé rattrapé par la patrouille. Le pensionnaire du Sabé Bouna en possession de deux licences sur lesquelles sa date de naissance diffère, a été signalé à la commission de discipline de la Fif, saisie le 19 mai dernier par Adzopé FC, adversaire de Bouna lors de la 21è journée de Ligue 2.

01-06-2014-14-53sabebouna

Selon le dossier déposé à la Fif par les dirigeants d’Adzopé, ils  indiquent que l’accusé dispose de deux licences.  Si la première révèle qu’il est né le 18 mai 1986 à Bouaké, la seconde indique le 21 décembre 1992 comme date de naissance. Une fraude qui, si elle est reconnue par la commission discipline de la Fif, pourrait entraîner l’annulation du résultat de la 21è journée (0-0), qui donnerait match perdu au Sabé. Une issue qui s’avèrerait cataclysmique pour le club de Bouna menacé de descente en D3, tout comme Adzopé.

 

Car selon l’article 76 des statuts de la fif, « dans le cas de fraude sur l’identité ou sur l’âge, la sanction est le match perdu pour le club fautif et utilisateur, une amende d’un million FCFA, et pour le joueur, 24 mois de suspension». Les regards sont suspendus aux lèvres de la commission discipline de la Fif qui devra trancher.

 

Patrick GUITEY

Achille Kouakou Kouamé rattrapé par la patrouille. Le pensionnaire du Sabé Bouna en possession de deux licences sur lesquelles sa date de naissance diffère, a été signalé à la commission de discipline de la Fif, saisie le 19 mai dernier par Adzopé FC, adversaire de Bouna lors de la 21è journée de Ligue 2.

 

 

Selon le dossier déposé à la Fif par les dirigeants d’Adzopé indiquent que l’accusé dispose de deux licences.  Si la première révèle qu’il est né le 18 mai 1986 à Bouaké, la seconde indique le 21 décembre 1992 comme date de naissance. Une fraude qui, si elle est reconnue par la commission discipline de la Fif, pourrait entraîner l’annulation du résultat de la 21è journée (0-0), qui donnerait match perdu au Sabé. Une issue qui s’avèrerait cataclysmique pour le club de Bouna menacé de descente en D3, tout comme Adzopé.

 

Car selon l’article 76 des statuts de la fif, « dans le cas de fraude sur l’identité ou sur l’âge, la sanction est le match perdu pour le club fautif et utilisateur, une amende d’un million FCFA, et pour le joueur, 24 mois de suspension». Les regards sont suspendus aux lèvres de la commission discipline de la Fif qui devra trancher.

 

 

Patrick GUITEY

This Post Has Been Viewed 13 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag