Idrissa Ogodjo-Togo

Idrissa Ogodjo (Africa Sports): «Je rêve d’être à la CAN 2017 »

Parti libre de Williasmville Athletic Club (WAC) pour l’Africa Sports à l’issue de l’exercice 2015-2016, Idrissa Ogodjo, l’international portier togolais compte mettre tout en oeuvre pour être au Gabon l’an prochain avec les Eperviers et de remporter des trophées avec son club.

 

Idrissa Ogodjo-Togo

Ogodjo, pouvez-vous vous présenter à nos internautes ?

Bonjour à tous, moi c’est Ogodjo Idrissa gardien de but, international togolais ex-sociétaire du Djoliba et du Wac.

Je viens de parapher un contrat avec l’Africa Sport d’Abidjan avec lequel nous jouons actuellement la Ligue 1 ivoirienne.

Pourquoi le choix du football comme métier ?

D’abord, je dirai que je suis arrivé au sport par le biais de mon père qui m’envoyait faire du footing depuis l’âge de 13 ans avec lui.

J’ai choisi le football ensuite par passion car très jeune, j’avais cette envie d’être sur un terrain et c’est après bon nombre de sollicitations de gens qui détectaient en moi le talent que j’ai décidé de jouer au football et d’en faire mon métier.

Qu’en est-il de vos débuts avec ce sport ?

Très tôt, ma masse athlétique et ma taille ont été un atout pour moi dans mon enfance. Etant grand, j’étais toujours le portier et ça m’a valu de pratiquer très jeune des compétitions inter-scolaires.

De là, un entraîneur de formation a décelé en moi des qualités et m’a proposé au recruteur de Red bull accademy au Togo. Un essai au Ghana s’en est suivi, j’ai été retenu et voilà comment tout a décollé.

Pourquoi avoir choisi l’Africa Sports cette saison?

J’ai choisi l’Africa Sports parce que les dirigeants m’ont montré un gros intérêt. Le projet du coach m’a séduit et sachant que j’ai été conseillé par Blé Zadi, tous les conseils aussi ont milité pour le choix de l’Africa.

À combien s’élève votre transfert à l’Africa si cela n’est pas indiscret ?

Il n’y a pas eu de transfert puisque j’avais auparavant signé une saison avec le WAC.  Donc à l’issue de la saison passée, j’étais un joueur libre.Je me suis juste engagé avec Africa Sports pour cette saison.

Quelles sont vos attentes avec l’Africa ?                         

Désormais sociétaire à l’Africa, je dois d’abord travailler pour être en forme et mériter une place de titulaire. Pour l’heure, c’est le travail et oui c’est travailler très fort pour progresser qui m’importe. Je dois contribuer à l’essor de mon employeur en remportant des trophées, le reste Dieu s’en chargera.

Étiez-vous le gardien titulaire au Wac l’an dernier ?

Non, non, je n’étais pas le titulaire mais il avait une alternance entre moi et l’autre gardien du WAC.

Et avec l’Africa ?

A l’Africa sports cette saison, on est tous des internationaux donc tous avons la forme. Du coup, c’est un peu difficile au coach de faire un choix de titularisation mais avec le temps, il verra qui choisir.

Qu’en est-il de vos rapports avec la sélection nationale togolaise dont vous aviez été absent depuis deux ans aujourd’hui ?

Je suis en contact permanent avec la Fédération togolaise de football. Le fait que j’ai été  en deuxième division l’an passé avec le WAC m’avait désavantagé. Ce qui n’a rien enlevé à mes qualités intrinsèques mais depuis mon retour en Ligue1, j’ai foi que je retrouverai très vite la sélection locale espoir voire la sélection A et je rêve même d’être à la coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017. Que Dieu m’exauce.

Et les projets de Idrissa Ogodjo?

Pour l’heure, je veux débuter une carrière européenne riche en palmarès.

Avec l’Africa, vous en avez pour combien de saison de contrat ?

J’ai signé un contrat de deux ans avec l’Africa Sports.

Idrissa Ogodjo-Togo

Et après ses deux ans de saison, que projetterez-vous ?

Mon ambition est de vite rallier un championnat européen et si Dieu m’accorde d’éventuels transferts, j’en serais ravi car cela permettrait à l’Africa d’obtenir des fonds pour alimenter davantage le club.

Que faites-vous de vos temps libre ?

Je travaille toujours mais individuellement quand je suis à la maison.

Quels sont les mots de fin de Idrissa Ogodjo?

Je remercie Sportif225 de m’avoir donné la parole, je dis merci aussi aux Ivoiriens pour leur hospitalité.

Je suis là pour le travail et rendre fière ma famille, ma nation et mes dirigeants.

A mes chers amis jeunes, je dirai d’être courageux, entreprenants et disciplinés avec leur famille et dirigeants.

Annick Boni

This Post Has Been Viewed 101 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 23 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag