Cissé Nadège

Itw: A la découverte de Cissé Nadège, footballeuse et capitaine de l’Africa Sports

Elle se nomme Cissé Nadège – 20 ans – footballeuse professionnelle et sociétaire de l’Africa Sports d’Abidjan. Capitaine  de son équipe, cette jeune ivoirienne a fait le choix d’abandonner ses études pour sa passion. Elle nous relate son parcours et nous en apprend un peu plus sur son univers de footballeuse. Cissé Nadège _ 2

 

POUVEZ-VOUS VOUS PRESENTEZ A NOS INTERNAUTES ?

Bonjour à tous! Je me nomme Nadège Cissé. Je suis une internationale ivoirienne . J’ai mis un terme à mes études étant en classe de 2nde pour poursuivre mon rêve qui est d’exceller dans le football féminin. Je suis actuellement sociétaire du club féminin de football de l’AFRICA SPORT d’Abidjan où j’en suis la capitaine.

 

 

VOTRE PARCOURS ?

Tout d’abord, j’ai commencé à m’intéresser au football très petite dans un centre de formation de l’INJS appelé CHIKABA. Mon père a vu que j’étais douée et il  m’a accompagné pour la 1e fois à ce centre en me disant qu’il verrait ce que cela donnera. J’ai ensuite été formé dans un centre de garçons à l’âge de 12ans et je suis restée jusqu’à mes 14ans et demi. Par la suite, j’ai été recruté par la Juventus FC de Yopougon où j’ai passé 2 ans et demi. Après cela, direction la JCAT pour plus tard me retrouver à la section féminine du président Koné Ibrahim nommée ESA (Ecole supérieure d’Abobo). Depuis un an aujourd’hui,  j’évolue à l’Africa Sport d’Abidjan. Je suis la capitaine du club féminin. J’ai aussi connu la sélection U20 de l’équipe féminine ivoirienne.

 

 

QUELLES SONT VOS APPRECIATIONS DU NIVEAU DU FOOTBALL FEMININ EN COTE D’IVOIRE ?

Je veux pour le football féminin ivoirien, un avenir meilleur que celui d’aujourd’hui. On est laissé pour compte et on a des équipes féminines qui n’existent plus comme celles de la JCAT, celle de l’ESA et plusieurs autres club du football féminin. J’ai envie de montrer que le football féminin ivoirien peut aussi se développer. Prenons l’exemple des pays comme la France, le Brésil, les Etats-Unis. Personnellement j’ai de grandes ambitions pour le foot féminin ivoirien et  j’aspire à promouvoir le sport que je fais partout dans le monde même si pour l’instant on ne me connait qu’à travers les réseaux sociaux mais l’avenir nous le dira. Je suis d’ailleurs ambassadrice du concept ‘Un terrain pour tous’ et sur ce projet, on se bat pour que la Cote d’Ivoire ait des infrastructures. On compte même faire des campagnes de promotion pour que le football féminin ait aussi une envergure car il regorge d’énormes talents qui évoluent dans plusieurs championnats dans le monde.

 

 

AVEZ-VOUS CONNU LA SELECTION SENIOR IVOIRIENNE APRES CELLE DES U20 ?

J’ai connu la sélection senior ivoirienne lors de la coupe du monde féminine Canada 2015 qui m’a valu des sollicitations de plusieurs clubs étrangers. Mais ne maitrisant pas assez ce niveau, j’ai décidé d’être patiente et laissez mon agent discuter de l’avenir . Je préfère pour l’instant des clubs que ce soit de D1 ou D2 mais ceux où prévaut la formation pour cette grande carrière que je veux embrasser. C’est vrai que j’ai débuté très tôt le football et que je suis aguerrie mais je veux pour l’instant un club sur la préformation pour mieux m’adapter aux clubs européens même si j’ai un très bon niveau.

 

 

COMMENT S’EST DEROULE VOTRE INTEGRATION EN EQUIPE NATIONALE FEMININE IVOIRIENNE ?

Mon intégration s’est parfaitement bien passé parce que j’étais déjà chapeauté par Mme CLEMENTINE TOURE que je remercie au passage. Elle m’avait repéré quand j’évoluais avec les U20. Il faut savoir aussi que j’avais deux ou trois copines qui étaient dans le groupe et qui m’ont bien accueilli en équipe senior. De plus, quand j’étais en U16 , c’était pour moi un défi d’intégrer l’équipe A. Je remercie toutes celles qui ont cru en moi et aussi DIEU car tout se passe comme je veux.

 

 

COMMENT SE PASSE LE CHAMPIONNAT AVEC VOTRE CLUB ACTUEL L’AFRICA SPORT D’ABIDJAN ?

Plutôt bien je dirais. L’Africa sport et le club « Les 11 soeurs de Gagnoa » sont les meilleurs de la saison.

 

 

QUE PREVOYEZ-VOUS POUR L’AVENIR ?

J’ai plusieurs propositions en Chine, en France et aux Etats unis mais j’aimerais trouver un club formateur qui me permette de mieux m’intégrer dans le football féminin en hexagone. Cela peu importe le niveau car je sais qu’en 2 ans si DIEU le veut, je serai plus haut.

 

 

VOS MOTS DE FIN

Le football féminin se développe dans l’hexagone, cela n’est pas négligeable. Aujourd’hui chaque grand club européen a une équipe féminine et l’Afrique ne doit pas rester en marge. Le football féminin ivoirien  a besoin d’une meilleure visibilité. Je félicite les dirigeants qui investissent et croient en nous. On veut être des modèles pour nos jeunes sœurs et aussi promouvoir notre sport aux yeux de notre belle Côte d’Ivoire ainsi que dans le monde entier.

Je salue tous les amoureux du ballon rond et ceux qui me soutiennent à travers les réseaux sociaux sur ma page Nadège Cisse officiel. Merci à vous SPORTIF225 pour l’interview et à bientôt.

 

Réalisé par Annick BONI

This Post Has Been Viewed 84 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag