Assi Koua Vivien 2

Itw: Assie Koua Vivien , l’international ivoirien du Qatar

Assie Koua Vivien  n’est peut-être pas connu mais il est une des valeurs sûres du football ivoirien à l’extérieur. Débutant sa formation au centre Tiéhi Joel et après des passages dans plusieurs pays et continents, nous vous faisons découvrir aujourd’hui un autre de nos pros évoluant sous d’autres tropiques . Assi Koua Vivien

 

 

SALUT VIVIEN, PRESENTEZ VOUS AUX INTERNAUTES DE SPORTIF225 ?

Bonjour à tous. Moi c’est Assie Koua Vivien défenseur central ; international ivoirien vivant présentement au Qatar.

 

 

POURQUOI LE FOOTBALL ?

Parce que depuis déjà tout petit j’ai aimé ce sport. Je n’allais même plus à l’école à cause du football. Un jour, mon maitre m’a conseillé d’en parler aux parents. J’en ai alors parlé à ma mère parce que j’avais peur de la réaction que pouvait avoir mon père. Pour lui, l’école était le meilleur chemin de réussite pour moi mais avec le temps j’ai pris mon courage à deux mains et je suis allé le voir . J’ai eu droit à une bastonnade pourtant j’ai continué le football jusqu’à ce qu’il comprenne que c’était ma passion et mon métier d’avenir. J’ai débuté en participant à des tournois avec les amis au quartier.

 

 

QU’EN EST-IL DE VOTRE PARCOURS ?

J’ai débuté ma carrière proprement dite au centre de formation Tiéhi Joël qui nous a valu de participer à un tournoi des centres de formations au GHANA. Même si notre rêve a pris fin en demi finale,  j’ai beaucoup appris dans ce centre. Après quelques années de formation, je me suis retrouvé à l’AS DENGUELE ( ligue 1 ivoirienne)  où j’évoluais en réserve. De là, je suis allé en Tunisie pour 2 ans dans un club de D2 « Le club olympique des transporteurs (COT)« . A la suite de cette étape et depuis près de 5 ans aujourd’hui  j’évolue au QATAR où je suis passé par des clubs comme l’Al-Kharaitiyat ( pendant 4 ans)  avant d’être transféré dans un autre club appelé le Lekhuiya Club ( 4 mois pour cause de blessure). Présentement, j’évolue à l’Al Arbabi Sport Club. Nous venons de terminer la saison et j’ai juste participé à 13 matchs  de la saison car j’ai été blessé et je suis resté hors des terrains pendant 6 mois.

 

 

COMMENT S’EST DEROULE CETTE SAISON QUI VIENT DE PRENDRE FIN A VOTRE NIVEAU ?

Comme je disais tantôt, j’ai été hors des terrains pendant 6 mois cette saison pour faute de blessure. Ce n’est que vers la fin du mois d’octobre dernier que j’ai repris les crampons. Mon club était mal classé dans le championnat du Golfe mais nous avons réussi à  finir 6ème de la 1ère phase et à la 2e phase nous avons maintenu notre club en terminant 9ème de la 2e phase sur 14 équipes. Au final, nous no sommes arrêtés en 1/8 de finale de la coupe de l’EMIR Coupe du Roi. Là, je suis en vacances.

 

 

PROJETEZ-VOUS DE RESTER DANS LE GOLFE POUR LA SAISON À VENIR OU AVEZ-VOUS D’AUTRES OFFRES  ?

Bien sûr que j’ai plusieurs offres au niveau de la Turquie, de la France … mais déjà ici( ndlr: Qatar), je suis encore sous contrat. Je l’ai même prolongé de 5 ans et il me reste encore 4 années. Mais pour ce qui est de mon destin, je le laisse dans le main du bon DIEU : c’est lui qui décidera.

 

 

ASSI VIVIEN ET L’EQUIPE NATIONALE IVOIRIENNE…UNE HISTOIRE ?

Oh non! il n’y a aucune histoire pour le moment car pour nous joueurs ivoiriens évoluant dans le golfe, je pense qu’on n’a aucune chance pour évoluer avec les ELEPHANTS DE CÔTE D’IVOIRE. On s’intéresse a peine à ce qu’on fait ici, nos statistiques et tout mais bon peut être que DIEU n’a pas encore décidé pour nous sinon ça me fera plaisir de défendre avec fierté ma nation. Sinon pour d’autres nations comme le GHANA c’est tout le contraire. On a Assamoah GYAN qui joue à DUBAI, MOUMOUNI DAGANO du Burkina aussi. Mon souhait serait que la fédération ivoirienne de football nous fasse un peu plus confiance et essaie de nous enrôler car nous pouvons aussi apporter à la nation, nous avons le talent qu’il faut.

 

 

QUE FAITES VOUS EN DEHORS DES TERRAINS A VOS TEMPS LIBRES ?

En dehors des terrains, j’adore rester chez moi auprès de ma petite famille, suivre des matchs de football à la télé. Je suis beaucoup casanier, je suis mariée à une superbe femme et voilà je suis heureux.

 

 

VOS MOTS DE FIN A L’ENCONTRE DE VOS FAN ET LA JEUNESSE IVOIRIENNE ?

Je dirai à mes fan et à tous ceux qui me suivent de mots d’encouragement, de ne jamais baisser les bras, avoir la foi, ne jamais douter de ce qu’ils ont décidé de faire dans leur vie, y mettre toujours de la volonté dans leurs projets, travailler durs et continuer de toujours apprendre auprès des ainés car moi-même je continue d’apprendre. ON  ne finit jamais d’apprendre. MERCI

 

Réalisé par ANNICK BONI

This Post Has Been Viewed 138 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 27 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag