ITW/Foot : Rodoph Christ Amessan, (União de Leiria, Portugal) – « Atteindre le sommet de ma carrière » ()

L’ex-sociétaire de Futebol Clube Famalicão (FC Famacao) – D2 portugaise,  Rodolph  Christ Amessan (26 ans, 177 cm) dit ‘’Christo’’ qui a fait ses premiers pas à Labo Foot, (centre de formation rebaptisé  Cissé Football Club), et qui s’est engagé cette saison en faveur de l’União Desportiva de Leiria (D3) du Portugal affirme travailler d’arrache pieds pour atteindre le sommet de sa carrière, dans un entretien accordé à  Sportif 225.

 

 Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur vos débuts ? 

J’ai été formé en Côte d’Ivoire dans un centre appelé à l’époque le Labo foot devenu aujourd’hui Cissé Football Club à Yopougon. Après cette étape, j’ai quitté  le pays pour l’étranger  lorsque j’avais 17 ans. Je me suis envolé pour le Portugal où j’ai respectivement joué  à  l’Academica et au SC Covilla après quoi je me suis retrouvé en France, plus précisément à Créteil.Christ Amessan

Revenu au Portugal, j’ai été à l’Arouca avant d’aller encore en Chypre où j’ai été à l’AEL Limasol (AthlitikiEnosiLemesou Limassol) et l’EthnikosAchnas, deux clubs chypriotes.

De retour au Portugal, j’ai évolué à l’União Da Madeira puis au FC Famalicão. En fin de contrat avec ce club, j’ai signé à  l’União Desportiva de Leiria (UDL ou União de Leiria) toujours au Portugal.

 

Pourquoi as-tu quitté Famalicão, un club de D2 pour un autre de D3?

J’ai quitté Famalicão parce qu’on ne s’est pas entendu avec la nouvelle direction. Mon nouveau club a un bon projet avec les investisseurs Russes donc je suis parti parce c’est juste un tremplin et après trouver autre destination.

 

Depuis combien de temps exactement vous évoluez à l’étranger ?

J’évolue à l’étranger depuis 2008.

Christ Amessan

Avez-vous déjà évolué sous les couleurs ivoiriennes ?

Je n’ai pas encore été appelé par le pays mais si un jour l’on me faisait signe ce serait avec fierté que je viendrai défendre les couleurs de notre pays.

Avec les attaquants dont dispose Dussuyer, pensez-vous avoir la chance d’être appelé à la CAN 2017 ou à défaut de disputer les éliminatoires de la coupe du monde 2018?

La Côte d’Ivoire a de très très bons attaquants mais je ne pense pas être aussi bas que ça niveau qualité. Il suffit seulement d’essayer et ils verront.

Selon vous, quelles sont les chance des Eléphants pour Gabon 2017 et les éliminatoires de la Coupe du monde, vu que nous jouerons contre le Maroc de Hervé Renard et les Maliens montent en puissance?

 
 Je pense que la Côte d’Ivoire est d’abord la première nation au niveau Afrique. En Coupe d’Afrique au Gabon, nous joueront nos propres cartes et pour les éliminatoires du mondial aussi. Pour le Mali,  je pense l’équipe vient en puissance et en plus, il y a vraiment la qualité. Donc, il faudra vraiment s’ en méfier.
  

Quel est le point marquant de votre carrière que vous souhaiterez partager ?

Mon premier match professionnel à l’âge de 18 ans où j’ai vu en face de moi toutes mes idoles qu’autrefois je ne voyais qu’à la télé. Le plus émouvant, c’était leur serrer la main parce qu’on allait être adversaire et partager le même terrain.

Christ Amessan

Pouvons-nous avoir quelques noms de ces idoles ?

Je peux citer des grands joueurs tels que Falcão,  Hulk, Quaresma, Joao Mutinho, Di Maria, Fabio Coentrão et bien d’autres.

Quels sont vos projets ?

Je suis pratiquement à la fin de mon contrat avec le FC Famalicão et mes projets restent d’arriver au sommet de ma carrière footballistique.

Pensez-vous pouvoir atteindre ces objectifs dans le championnat portugais?

J’atteindrai mes objectifs dans ou hors du championnat portugais parce que Dieu seul est mon Berger. Ensemble, on y arrivera.

Nous sommes à la fin de cet entretien, avez-vous des conseils à l’endroit de vos plus jeunes frères du milieu ?

Je leur dirai de travailler toujours durs comme de vrais Noirs et espérer vivre plus tard comme des Blancs.

Annick Boni

This Post Has Been Viewed 36 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 13 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

    Partenaires