ITW/Football : « Je me sens mieux pour le moment en Algérie », Fabrice Kouadio, C.S. Constantinois)

Formé à Espoir Foot et OCAF, Fabrice Elysée Kouadio, a évoulué en Ligue 1 ivoirienne avec le Stella club d’Adjamé avant de participer à un test de recrutement au Nigeria et ensuite découvrir plusieurs championnat européens. Cet avant-centre qui a posé ses valises en Algérie précisément au Club sportif Constantinois (D1), affirme se sentir mieux pour l’instant dans ce pays, dans un entretien à SPORTIF225.

Fabrice Pouvez-vous nous en dire un peu sur vos débuts?

J’ai débuté le football dans les années 1999 à 2002 au Stella club d’Abidjan en Ligue1 ivoirienne après je me suis rendu dans un petit centre de formation à la Riviera (ABIDJAN CI) appelé Espoir foot. De là, j’ai été ensuite dans un club OCAF toujours à la Riviera.
J’ai fait tous ces centres de formation dans les années 1999 à 2009 avant de déposer mes bagages au Nigeria parce que j’avais rencontré un agent nigérian. Comme il y avait un tournoi de recrutement, j’allais pour participer et c’est ainsi que tout a décollé.
En 2010, je me suis faire remarquer par un club de D1 suédoise appelé BK Haken j’y ai passé 2 semaines mais je n’ai pas pu signer pour des raisons financières entre le club et mon agent. De plus, je me suis retrouvé en Finlande où je suis tombé très malade. Je n’ai pas pu faire les essais pour lesquels j’y ai été présent là-bas mais après la Finlande je me suis retrouvé en Estonie d’où ma carrière professionnelle débuta.
J’ai signé un an et demi là-bas avec un club D1 estonien appelé NOMME KALJU. Les débuts n’ont pas été faciles parce que j’étais tout le temps blessé mais j’ai joué des matchs et marqué 3 buts. La saison suivante, on me prêta à un autre club estonien du nom de KHOLA JARVE où j’ai passé aussi une saison et demi.
Mon club d’origine me rappela plus tard pour que je puisse terminer le contrat avec eux. Rentré de vacances de PARIS on me rappela d’un club de D2 estonien le FC INFONET je signe 3 ans, termine une bonne saison. Je fais monter mon équipe en D1 et fini meilleur joueur du championnat et meilleur buteur du championnat en réalisant 30 buts en 31 matchs.
Cette saison fut une première dans l’histoire de ce club estonien. Certes nous avons connu des moments difficiles dans la saison suivante mais nous avons réussi à maintenir le club toujours en D1. Saison 2013-2014, j’ai été désigné meilleur buteur africain sur la planète et aussi super connut sur le territoire européen. Ce fut un moment fort pour moi et j’ai beaucoup été sollicité par plusieurs club africains, européen et même dans le Golf aussi j’ai été la saison dernière à l’Usma d’Alger et sociétaire actuel du club sportif constantinois (CS CONSTANTINOIS) d’Algérie.

Vous vous sentez mieux là-bas?

Ça peut aller, j’ai signé un an et j’ai opté pour ce club parce que j’avais des problèmes financiers, je n’avais pas le choix. Le CS Constantine d’Algérie est un bon club. Je ne regrette pas d’y être après être convoité par plusieurs clubs. Je me sens mieux pour le moment en Algérie.

Vos projets d’avenir ?

J’espère retourner en Europe pour poursuivre ma carrière et je pense en être sur la bonne voie.
Avez-vous déjà été appelé en sélection A ivoirienne vu votre succès en Estonie?
Non, je n’ai pas encore été appelé mais j’espère un jour intégré l’équipe A ivoirienne et donner 200 pour cent de moi à ma patrie.

Pratiquez-vous d’autres sports en dehors du football?

Oui, je pratique aussi le basketball avec des amis mais en période de vacances.
Vos conseils à toute cette jeunesse qui souhaiterait emprunter vos pas ?
Je leur dirai que le football n’est pas aussi simple qu’ils le pensent dont qu’ils s’y mettent beaucoup en prière s’ils veulent atteindre leur objectif car seul le talent ne suffit pas. Qu’ils travaillent très durs et assez. Qu’ils n’oublient jamais que tout est grâce de l’Eternel.

Annick Boni

This Post Has Been Viewed 3 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 10 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

    Partenaires