ITW/Football : « Passer mes diplômes de formateur et devenir entraîneur » (Zézéto, ex-académicien)

Zézéto

Zézéto

Issu de l’Académie Mimos-SIFCOM, Vénance Zézé dit Zézéto l’un des joueurs les plus prometteurs et doués de sa génération, a quitté l’ASEC à 21 pour rejoindre le championnat belge, où il a respectivement évolué au KSK Beveren (2001-2003, 2005-2006), La Gantoise (2003-2004), FCFM (2004-2005). Après un tour en Ukraine, Metalurg Donetsk (2006-2007), Metalist Kharkiv (2007-2010, l’attaquant a choisi le FF Jaro, en Filande avant de revenir jouer en Ligue 1 ivoirienne avec le Séwé Sport de San-Pedro. après une saison loin des attentes placées en lui, le club de la cité balnéaire a résilié son contrat. Dans un entretien à SPORTIF 225, le joueur de 35 ans loin de mettre fin à sa carrière  annonce son retour en Finlande et ambitionne passer ses diplômes de formateur pour devenir entraîneur.

 

 

Zézéto que faites-vous après la résiliation de votre contrat avec le Séwé Sport de San-Pedro ? Avez-vous arrêté de jouer au football?

Non, non je n’ai pas arrêté le football. Je ne suis plus au Séwé mais je retournerai bientôt à un de mes anciens clubs en Finlande.

 

Mais lequel exactement?

Je retournerai à Haka FC.

 

Pourquoi aviez-vous choisi de revenir au pays en championnat local, au Séwé sport de San Pedro plus précisément après tant d’années hors des frontières ivoiriennes?

Je suis retourné au pays pour des raisons personnelles mais le choix du Séwé s’est fait parce que j’avais un projet sportif à l’époque.

 

Et quel était ce projet?

(Pause). Je préfère ne pas en dire plus vu que ce projet n’a pas pu abouti. Désolé.

 

Quels ont été vos rapports avec les dirigeants et joueurs du Séwé quand vous y étiez ?

Mes rapports avec mes dirigeants et collègues étaient purement professionnels et j’ai arrêté avec le Séwé aussi pour des raisons personnelles.

 

Quels sont vos projets?

J’ai pleins pleins de projets mais l’immédiat, c’est de passer mes diplômes de formateur et pourquoi pas devenir entraîneur.

 

Considéré comme l’un des meilleurs de la célèbre formation académie Mimosifcom d’Abidjan, aujourd’hui à 35ans,que gardez-vous comme moments poignants de votre carrière ?

Mes plus beaux moments restent mon premier trophée gagné lors de la super coupe d’Afrique des clubs avec l’Asec d’Abidjan en 1999. Ce moment m’a vraiment marqué et je n’oublierai jamais cette joie partagée avec mes collègues, le pays et la fierté ressentie.

 

Pratiquez-vous d’autres sports en dehors du football ?

Je ne pratique que le football mais j’aime bien le basketball et le tennis.

 

Vos conseils au plus jeunes du milieu

Je leur dirai d’être des passionnés, des gens disciplinés et d’aussi travailler très dur. Ne pas oublier de mettre Dieu au-devant  car c’est lui qui trace le chemin de tout chacun.

 

Annick Boni

This Post Has Been Viewed 11 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 10 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

    Partenaires