Muay-Thaï : Interview avec Oly Yves Roland Rephack, l’ivoirien médaillé de bronze mondial.

La boxe thaïlande, muay-thaï ou encore boxe thaï est une discipline peu connue des ivoiriens. Pourtant, ce sport ne manque pas d’intérêt. Et pour cause, un ivoirien OLY Yves Roland Rephack a été Médaillé de bronze de Muay- Thai dans la catégorie des plus de 91 Kg à la Coupe du Monde IFMA 2015 (Royal Wolrd Cup 2015) qui s’est tenue en Thaïlande.  Une belle performance jamais réalisée depuis 1990, date de la naissance de la Boxe-Thaï (Muay-thaï) en Côte d’Ivoire. Rencontre avec le ChampionOly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 2

 

  • Sportif 225 : Pouvez-vous nous en dire plus sur vous, pour que les internautes puissent mieux découvrir l’athlète que vous êtes ?

Oly Yves Roland Rephack : Moi c’est Oly Yves Roland connu sous le pseudonyme de « La Machine » ou encore « Terminator » dans le milieu du muay-thai ivoirien et mondial. Je suis étudiant en criminologie à l’université FHB d’Abidjan, vice champion de cote d’ivoire en 2012, champion de cote d’ivoire super lourd depuis 2013, 2 fois quarts de finalistes mondial IFMA 2014(IFMA World Cup) , 2015 (IFMA Universitary World Cup) et enfin médaillé de bronze au dernier championnat mondial IFMA Royal World Cup en Thaïlande en 2015.

  • Sportif 225 : La Boxe Thaï ou le muay-thaï  reste un sport méconnu en Cote d’Ivoire : comment y êtes-vous arrivés ?

Oly Yves Roland: la boxe thaï est méconnue à cause du manque de communication de la fédération. Pourtant, elle est mondialement pratiquée , et cela dans plus de 100 pays. Je suis arrivé à la boxe thaï fin 2008. En très grand fan des arts martiaux, je recherchais un art martial vraiment de contact et j’ai découvert la boxe thaï à travers le cinéma (Jean Claude Van Damme) dans le film Kickboxing et dans les jeux-vidéos (Street Fighter) avec  « Sagat ». J’ai alors décidé de le pratiquer et j’ai commencé à m’entraîner au sein du Club Scorpion du Me Wilfried.

  • Sportif 225: Quelles sont les qualités nécessaires pour pratiquer le muay-thaï ?

Il y a plusieurs qualités nécessaires. Il faut d’abord  beaucoup de concentration, la patience et le besoin d’apprendre.  C’est un art martial très dur qui demande beaucoup de don de soi au plan mental et physique et surtout une bonne santé physique. Par ailleurs, il n’y a pas d’âge pour pratiquer ce sport.

 

  • Et vous, quels sont vos points forts ?

Oly Yves Roland: Je suis patient et très studieux. Quant au reste, on ne dévoile pas tous les secrets de guerres…question de stratégie


Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 10

Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 6

  • Sportif 225: Vous venez de remporter le bronze lors de la Coupe du Monde IFMA 2015 (Royal Wolrd Cup 2015) qui s’est tenue en Thaïlande.  Qu’est-ce-que cette médaille de bronze a changé pour vous, que ce soit dans votre vie sportive ou personnelle ?

Oly Yves Roland: Grâce à Dieu, j’ai été médaillé de bronze à la coupe du monde IFMA (IFMA Royal Cup 2015). C’est aussi la médaille de toute l’équipe FIMDA (Fédération Ivoirienne De Muay-thaï et Discipline Assimilées) et de la Côte d’Ivoire. Cette médaille a changé beaucoup de choses dans ma vie. Elle m’a ouvert l’appétit, m’a donné l’envie de ramener encore plus de titres. Elle est venue récompenser des années de travail acharné. C’est donc un grand bien pour l’esprit après plusieurs mois de sacrifices à la salle de sport. Globalement, elle a permis une médiatisation au travers des organes de presses en lignes, journaux et autres de la boxe thaï ivoirienne. Ça, ça fait plaisir et ça me motive encore plus.

Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 15Sportif 225: Malgré de bons résultats , le Muay- Thai reste peu médiatisé. Comment l’expliquer ?

Oly Yves Roland: Le Muay- Thai reste peu médiatisé parce que des sports comme le foot ou même encore le basket-ball prennent toute la place. Moi, je crois qu’il y a juste une mauvaise politique sportive en Côte d’Ivoire et en Afrique en général. En même temps, il y a aussi la mauvaise politique managériale des fédérations qui est en cause. S’il n’existe pas de réel projet sportif, de réelle vision, difficile de convaincre les médias de suivre.

  • Sportif 225:  Quel est votre plus beau souvenir depuis que vous pratiquez ce sport ?

Oly Yves Roland: Je garde pleins de souvenirs mais le plus beau date d’il y a quelques mois. Je pars aux championnats du monde et je ramène une médaille à ma mère. Voir la fierté dans ses yeux, c’est mon plus grand souvenir. Je l’aime tant.Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 7

  • Sportif 225Avez-vous une activité complémentaire, des subventions?

Oly Yves Roland: Là, vous tapez dans le mille. Evidemment, on souhaiterait tous être subventionné, être accompagné par des sponsors et vivre de notre passion mais hélas il n’en est rien.  Au quotidien, je fais tout sur fonds propres au travers de mon Camp d’entraînement Scorpion Muay-thaï Boxing Club sis à la Riviera 3.  Je reçois aussi beaucoup d’aide de ma famille pour mes  frais généraux sauf quant il s’agit de la préparation d’un championnat international. Dans ce cas, on a le soutien de la fédération au travers de son vice président Maître Olivier Angoua. Je profite de la perche que vous m’avez tendue pour appeler les sponsors à s’intéresser davantage à ce sport.

  • Sportif 225: Comment vous entraînez-vous? Avez-vous des techniques ou méthodes particulières ?

Oly Yves Roland: Nos méthodes de travail sont répétitives mais très variées. Le Muay-thaï étant un art martial pieds-poings, il fait donc appel aux techniques de la boxe anglaise et aux techniques de kicking ( coups de pieds- coups de genoux). En boxe thaï on utilise aussi les coups de coude techniques qui sont super-efficaces au combat rapproché. On fait aussi des exercices de musculation pour le renforcement musculaire. Ce sont tous ces travaux qui nous permettent de mieux encaisser les coups.

  • Sportif 225: Si vous pouviez changer certaines conditions de pratique de votre sport (moyens, encadrement etc), que souhaiteriez-vous améliorer ?

Oly Yves Roland: Si je pouvais changer quelque chose dans le Muay-thaï ivoirien, je dirais « emmener plus de professionnalisme » c’est a dire plus de moyens financiers, qui vont permettre un meilleur encadrement. Si nous avons assez de moyens,  il y aura de bien meilleurs résultats qui vont aider à une meilleure reconnaissance de cet art martial en Côte d’Ivoire.

  • Sportif 225 Pour clore notre interview, quels sont vos prochains objectifs et projets sportifs ?

Oly Yves Roland : Mon objectif immédiat est de passer au niveau professionnel. Les choses se dessinent et par la grâce de Dieu, 2016 sera une année prometteuse. Ensuite être de nouveau sur le podium l’année prochaine au championnat du monde mais en faisant mieux que le bronze. Pour le reste vous verrez.

J’ai aussi un projet sportif qui me tient vraiment à cœur: ouvrir ma propre salle d’entraînement pour donner la chance aux jeunes qui ont envie de boxer, de vivre leurs rêves et gagner leurs vies en étant sur les rings.

Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai) 3Oly Yves Roland Rephack, médaillé de bronze 2015 du Boxe-Thaï (Muay- Thai)

This Post Has Been Viewed 1,289 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 29 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag