Le Real tient enfin sa DECIMA !

Cette decima objet de tous les désirs et de toutes les convoitises depuis maintenant 12 ans…
Cette décima qui hantait la casa blanca et qui à n’en point douter exerçait une forme de pression, parfois négative sur les joueurs : cette decima est enfin là…

Real-Madrid-footplus

Comme on pouvait s’y attendre l’Atletico opposa une résistance farouche au Real pendant plus de 90 minutes.
Tout en laissant le ballon aux merengue, les colchoneros se contentaient de bien se positionner sur toute la largeur du terrain et d’exercer un pressing à 1, 2, voir 3 éléments sur le porteur du ballon avec au passage quelques fautes bien senties dès qu’un joueur madrilène réussissait à transpercer le premier bloc formé par les milieux de terrain des rouge et blanc madrilènes.

La première occasion du Real est intervenue à la demi heure de jeu par le biais de Bale qui intercepta une mauvaise passe latérale de Tiago et fila tout seul au but, profitant de l’appel croisé de Ronaldo sur le coté droit pour s’engouffrer dans la défense de l’Atletico. Malheureusement pour lui, il ne réussira pas à cadrer sa frappe sans doute gêné par le retour d’un défenseur de l’Atletico. Une occasion gâchée qui quelques minutes plus tard donnera quelques regrets du coté madrilène avec l’ouverture du score de l’Atletico.

A la suite d’un corner frappé par Gabi et répoussé de façon un peu trop tendre par la défense madrilène, Juanfran (l’arrière droit de l’Atletico) remisa de la tête pour trouver Godin au milieu d’une masse de joueurs : le défenseur central de l’Atletico, réputé pour son aisance dans le jeu aérien plaça une tête hors de portée de Casillas qui sur le coup était parti à l’aventure avant de se rendre compte que c’était trop tard…(1-0 : 36’).

Les vieux démons du capitaine légendaire madrilène refaisaient surface : le manque de qualité dans ses sorties aériennes. Le Real essaya timidement de refaire surface après ce but mais c’était insuffisant pour embêter une équipe de l’Atletico en confiance et bien en place.

Fin de la première mi-temps sur ce score de 1-0 pour l’atletico.

Au retour des vestiaires, le match jusque là un peu timide de la part des 2 équipes surtout coté madrilène se débrida avec des actions de part et d’autre. CR7 donnait tout d’abord des frissons aux supporters de l’Atletico avec un coup franc bien frappé sous la barre que Courtois chassa du cadre d’une main ferme. Suivirent ensuite des tentatives de Adrian Lopez coté atletico , Isco, Bale par deux fois et CR7 coté Merengue mais à chaque occasion madrilène le cadre se déroba.

Les entrées de Marcelo et de Isco entre temps avaient apporté beaucoup plus de maitrise à un Real qui poussait de plus en plus à l’approche de la fin du temps réglementaire..

Nous sommes dans les 5 minutes de temps additionnel accordés par Monsieur Kpuiers quand, faisant suite à un corner du Real Madrid, la défense de l’Atletico, jusque là irréprochable sur les coups de pied arrêtés (durant toute cette campagne de ligue des champions et même durant toute cette saison) se faisait surprendre par un coup de tête décroisé de Sergio Ramos qui sur le coup a été oublié par les rojiblancos.

Un but sacrément important qui allait permettre aux merengue d’asseoir totalement leur emprise sur un match qui jusque là semblait avoir choisi son vainqueur.

Les lignes de l’Atletico se désagrègent et leur bloc habituellement si compact semblait perdre en consistance de minute en minute.

Di maria d’abord s’y engouffra, enrhumant au passage deux défenseurs de l’Atletico avant de placer une frappe de l’extérieur du pied détourné dans un premier temps par Courtois avant que Bale qui avait suivi l’action ne place une belle tête en pleine lucarne. (2-1 : 110’).

Ensuite Marcelo, particulièrement percutant depuis son entrée en jeu, profita des largesses de la défense de l’Atletico pour inscrire le 3ème but. Courtois ne put qu’effleurer la balle. Finalement, CR7 clôtura cette magnifique remontée du Real Madrid sur un pénalty qu’il a lui-même obtenu pour une faute de Godin pour porter son total à 17 buts sur toute cette campagne européenne, confortant  un peu plus son statut de recordman de buts au cours d’une ligue des champions .

Le Real a su puiser dans ses ressources pour aller chercher cette coupe. Nul doute que cette Décima obtenue , obsession du côté merengue, permettra au club de préparer plus calmement la prochaine saison avec  le sentiment du devoir accompli .

Coté Atletico, en dépit de cette térrible désillusion, il s’agit d’une saison tout de même réussie avec la clé un titre de champion d’Espagne aux dépens des 2 gros cadors que sont le Real et le Barça. Diego Simeone a tout de suite annoncé la couleur en vue de la saison prochaine en déclarant qu’une réunion allait se tenir ce lundi afin de tracer les sillons de la saison à venir pour dit-il continuer à se battre et défendre le titre de champion d’Espagne.

Une chose semble certaine : Les colchoneros feront encore parler d’eux la saison prochaine…

This Post Has Been Viewed 16 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 27 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag