Interview /Basketball : Fréjus Zerbo : «Je ne triche jamais»

Auteur d’un match de titan (16 points et 5 rebonds), le pivot de Limoges Fréjus Zerbo a été un des artisans de la victoire de son équipe lors du match décisif (qui l’a opposé à Strasbourg).

FREJUS ZERBO

«Vous venez de remporter deux titres en deux ans. Que représente celui-ci pour vous ?

La saison a été difficile pour nous, le coach (Jean-Marc Dupraz) est parti, je tiens à le remercier, il ne faut pas l’oublier. Il a fait un bon boulot et Hervé a bien repris le groupe qui n’avait plus confiance. On est tous soudés et on a travaillé vraiment dur.

Ce soir (19 juin 2015) , vous réalisez enfin ce match référence que tout le monde attendait…

J’ai vécu toutes les galères ici, la Pro B et depuis deux ans le bonheur. Je n’ai jamais rien lâché. Ma première année était difficile, personne ne croyait en moi, les gens doutaient. Mais je ne suis pas un joueur qui va mettre vingt points tous les soirs, plutôt un mec de combat, avec l’esprit d’équipe. Des fois ça marche, des fois non. Maintenant, les gens ici ont compris ça, que, même quand je ne suis pas bon, je ne triche jamais. Ça n’est pas facile tout le temps.

Vous avez prouvé que vous étiez bien un rouage essentiel de la machine CSP…

Cette saison, j’ai eu un creux pendant deux mois, moralement, j’ai souffert mais j’ai fait le dos rond. Je me suis dit, les play-offs arrivent, ça va être pour toi. Mais depuis le début de la finale, on a vraiment été critiqué à l’intérieur, on a dit qu’on n’était que des merdes. Alors ce soir, quand j’ai vu que Collet avait décidé de mettre la pression sur les deux arrières, Pooh (Jeter) et Jamar (Smith). Alors j’ai dit à JP (Batista), il faut qu’on prenne nos responsabilités et qu’on score dessous. Et ça a pesé sur le match.»

 

L’Equipe

This Post Has Been Viewed 13 Times

Partager :