La Colombie, même sans sa vedette Falcao, se présente confiante face à la Grèce, samedi à Belo Horizonte (16h00 GMT), forte de son bon parcours en qualifications et désireuse de savourer pleinement ses retrouvailles avec le Mondial après 16 ans d’absence.

Dans un groupe C assez homogène, les « Cafetero » tout comme les Grecs, champions d’Europe surprise en 2004, savent qu’ils doivent bien négocier cette entrée en matière avant d’affronter par la suite le Japon et la Côte d’Ivoire de Didier Drogba.

Deuxièmes des qualifications Amsud derrière l’Argentine de Messi et Aguëro, les Colombiens comptaient sur « leur » Falcao pour transpercer les défenses adverses. Mais, pas suffisamment rétabli d’une blessure à un genou, il a été contraint au forfait début juin.

Sur le plan offensif, la Colombie doit donc se reposer sur les talentueux James Rodriguez et Jackson Martinez. La défense, articulée autour du vieillissant capitaine Mario Yepes, 38 ans, risque, elle, de souffrir.