Mondial 2014 / Pays-Bas vs Argentine : L’Albiceleste rejoint l’Allemagne en finale

Dans la rubrique “Analyz” , un amateur, spécialiste ou supporter fait son analyse du sport !  Découvrez l’analyse du jour.

« Au royaume de l’ennui », c’est ce que devrait être le titre de cet article. La 2ème demi-finale de ce mondial 2014 a opposé ce mercredi 09 juillet à l’Arena Corinthians de Sao Paulo. Les Pays-Bas à l’Argentine. Le score final a été de 0-0 et on a eu droit à une séance de tirs aux buts pour voir la victoire de Messi et ses compagnons.

Les compositions de départ :

Pays-Bas : Cillessen, Kuyt-Vlaar-De Vrij-Martins-Blind, Georgino-Sneijder-De yong, Robben-Van Persie.

Argentine : Romero, Zabaleta-Demichelis-Garay-Rojo, Biglia-Mascherano-Pérez, Higuain-Messi-Lavezzi.

Les statistiques sont :

PAYS-BAS 0     –       0( 2 – 4 ) ARGENTINE
7 Total des tirs 8
3 Tirs cadrés 5
15 Fautes 10
53% Possession (%) 47%
4 Corners 4
4 Buts arrêtés 2
4 Hors-jeu 4
0 Carton rouge 0
2 Carton jaune 1

 

 

Dans l’ensemble, on a assisté à un match sans volonté manifeste de faire le jeu. Il a débuté avec une longue période d’observation, une possession hollandaise et une équipe argentine bien regroupée. Les hollandais nous ont servi beaucoup de mauvaises relances, perdant le ballon trop vite. L’Argentine a ensuite repris la possession de balle, faisant reculer les Pays-Bas.

On a vu deux équipes disciplinées et bien en place. C’était un match fermé et aucune équipe ne voulait se livrer. Beaucoup de monde au milieu de terrain et ne laissant aucune possibilité de contre-attaque. On sait que les hollandais ont tendance à procéder en contre. Il y avait peu d’espaces à exploiter et ce fut un match pauvre en occasion de but.

Durant la 1ère période, l’Argentine a fait un bon pressing et insisté sur la densité et la bataille au milieu. On a vu Robben assez transparent.

En deuxième période, c’était toujours un match qui se jouait sur un faux rythme. Les passes se faisaient dans la moitié de terrain. Les attaquants hollandais n’étaient pas au mieux et perdaient presque tous leurs duels face aux argentins qui les attendaient. Ceux-ci ont cédé le ballon mais la hollande n’en a tiré aucun profit et faisait beaucoup de mauvais choix sur les dernières et avant-dernières passes. Messi était bien bloqué dès qu’il tentait d’accélérer.

Les Pays-Bas ont essayé enfin de proposer du jeu en y mettant un peu plus de mouvement et de rythme. Ils pressaient bien, avec une très bonne défense. On a aussi retrouvé notre Robben qui s’était enfin réveillé en étant beaucoup plus présent.

Il y avait beaucoup de déchets techniques des deux cotés. Les coups de pieds arrêtés étaient mal exécutés.

Les bonnes relances aux pieds des deux gardiens nous ont plus régalés, surtout Cillessen qui se permettait de dribler avant de relancer proprement dans les pieds de ses joueurs. Bref, inutile de chercher des actions explosives ailleurs, ce match aura été ennuyant tout compte fait.

Les Pays-Bas ont fini les 90 minutes sur un temps fort avec Robben qui a eu une balle de match.

Les prolongations étaient inévitables et si on pouvait aller directement aux tirs aux buts, je crois que ça aurait été la meilleure option.

Lors des 30 minutes d’ennui supplémentaire, les hollandais se sont installés dans le camp argentin. Mais encore des centres ratés, de mauvaises transmissions et peu d’occasions de buts. Peut-être que l’enjeu du match a conduit ces joueurs à perdre certaines notions élémentaires du football.

Les argentins semblaient se faire étouffer par le pressing hollandais du fait de la fatigue qui se faisait ressentir.

Chaque équipe a certainement préparé ce match dans l’optique de contrer l’adversaire. L’argentine procédait par de longs ballons dans le dos de la défense adverse, sautant ainsi le milieu de terrain et s’est même offert deux balles de match qui n’ont rien donné.

La séance de tirs aux buts a donné la victoire à l’Albiceleste avec un score de 4-2.

Après 1986 et 1990, l’Allemagne et l’argentine s’affronteront en finale de la Coupe du Monde 2014. Un record pour cette affiche devenue un vrai classique, le match le plus courant de l’histoire de la CDM. Ce sera le septième du nom. Sur les 6 rencontres en CDM, l’Allemagne a eu 4 victoires, 1 nul et défaite face à l’Argentine.

                                                                                                               Aubin A. GUEU

This Post Has Been Viewed 36 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag