Mondial 2014 /Ramadan : Jeûner ou pas ?

Dans la rubrique « Analyz » , un amateur, spécialiste ou supporter fait son analyse du sport !  Découvrez l’analyse du jour.

Chaque année, les interrogations sur le lien entre Ramadan et pratique sportive reviennent. Cette année, la Coupe du monde pose ces questions avec encore plus d’insistance, importance de la compétition oblige. Quelles possibilités sont offertes aux joueurs pour minimiser l’impact du jeûne ? Faut-il reporter, annuler ou respecter ce pilier de la religion musulmane en période de mondial ?

Il apparaît clairement contraignant de se priver de nourriture lors d’un effort physique, cela aurait un véritable impact sur la santé des sportifs.Le risque de blessures augmente, notamment au niveau des lombaires, des articulations et des muscles essentiellement d’ailleurs, en raison de la déshydratation et non de l’absence d’alimentation. Si certaines équipes musulmanes sont déjà éliminées et ne sont pas concernées par la question du Ramadan au Mondial (Iran, Bosnie), d’autres sont confrontées à un dilemme : faut-il respecter cette période de jeûne ?

L’Algérie a quant à elle, prévu de faire le Ramadan pour la suite de la compétition, face à l’Allemagne. Le Nigeria, adversaire de la France en huitième de finale, comporte de nombreux joueurs de confession musulmane qui devraient vraisemblablement s’abstenir de s’hydrater pendant la rencontre, lundi, à Brasilia (18h00 heure locale).Les joueurs musulmans de l’équipe de France auront la possibilité de décaler leur période de jeûne, afin de pouvoir pratiquer le ramadan malgré le déroulement de la Coupe du monde, comme l’a expliqué Frank Le Gall lors de la préparation des Bleus à Clairefontaine : « En club ou sélection, les joueurs peuvent décaler le ramadan à cause de leur activité professionnelle, ça ne sera pas un problème. »

En effet,Les autorités religieuses permettent de différer le Ramadan pour les sportifs actuellement exilés au Brésil, grâce au statut de voyageurs qui leur est conféré. La FIFA ayant programmé des matches à 13h00, le report est quasi-obligatoire pour un joueur qui souhaite pratiquer le jeûne dans de bonnes conditions. Une situation qui peut même donner lieu à une pure et simple annulation de la part du sportif. Une solution qu’ont également choisie les joueurs comme Bacary Sagna et Mesut Ozil. Il est donc possible mais déconseillé de ne pas pratiquer le Ramadan pendant le Mondial.

Algeria's Slimani celebrates after scoring a goal during their 2014 World Cup Group H soccer match against Russia at the Baixada arena in Curitiba

 

 

This Post Has Been Viewed 23 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag