Mondial 2014: Amical / Côte d’Ivoire – Salvador : 2-1

La Côte d’Ivoire a battu le Salvador (2-1), mercredi soir, à Frisco au Texas, sur deux buts de Gervinho et Didier Drogba. Le Salvador a réduit la marque en fin de match (75e) sur un penalty d’Arturo Alvarez.

 

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/a3ufoR1EyY8″ frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

 

 

Les Eléphanteaux ont passé le cap du 2nd tour des éliminatoires de la Can 2015. Mais que se fut difficile. La faute aux Eléphanteaux eux-mêmes. Battu à Monrovia au match aller (1-0), les jeunes de Kamara Ibrahim ont longtemps fait frémir  le stade Robert Champroux, avant de faire jaillir le soulagement de la qualification.

 

Le premier but est une œuvre plutôt inopinée de Britto Dagou Willy. Le latéral droit ivoirien, peut-être exaspéré par les tentatives vaines de ses attaquants, décoche une frappe à la 39è. Trop étourdissant pour Koulibaly Abdulaï, le portier libérien, le missile finit sa course dans les buts de visiteurs (1-0).

 

Au retour des vestiaires, Méité Yakou refait vibrer Marcory sur un coup franc à la 58è (2-0). Un second but qui libère les Eléphanteaux plutôt malheureux dans le dernier geste. Ahissan Junior, Maïga Digbo, N’Guessan Bi et surtout Traoré Baba n’arrivent pas à retrouver la cible par la suite.  Ce manque de réalisme sera sans frais pour les Eléphanteaux qui passent le cap libérien au coup de sifflet final, avant lequel Kamara Ibrahim a eu quelques frayeurs. L’essentiel acquis, il faudra se remettre en scelle pour le prochain tour où la Libye attend les Eléphants Juniors.

– See more at: http://www.sport-ivoire.ci/afrique/index.php?p=1&id=19718#sthash.kM6exH1d.dpuf

Les Eléphanteaux ont passé le cap du 2nd tour des éliminatoires de la Can 2015. Mais que se fut difficile. La faute aux Eléphanteaux eux-mêmes. Battu à Monrovia au match aller (1-0), les jeunes de Kamara Ibrahim ont longtemps fait frémir  le stade Robert Champroux, avant de faire jaillir le soulagement de la qualification.

 

Le premier but est une œuvre plutôt inopinée de Britto Dagou Willy. Le latéral droit ivoirien, peut-être exaspéré par les tentatives vaines de ses attaquants, décoche une frappe à la 39è. Trop étourdissant pour Koulibaly Abdulaï, le portier libérien, le missile finit sa course dans les buts de visiteurs (1-0).

 

Au retour des vestiaires, Méité Yakou refait vibrer Marcory sur un coup franc à la 58è (2-0). Un second but qui libère les Eléphanteaux plutôt malheureux dans le dernier geste. Ahissan Junior, Maïga Digbo, N’Guessan Bi et surtout Traoré Baba n’arrivent pas à retrouver la cible par la suite.  Ce manque de réalisme sera sans frais pour les Eléphanteaux qui passent le cap libérien au coup de sifflet final, avant lequel Kamara Ibrahim a eu quelques frayeurs. L’essentiel acquis, il faudra se remettre en scelle pour le prochain tour où la Libye attend les Eléphants Juniors.

– See more at: http://www.sport-ivoire.ci/afrique/index.php?p=1&id=19718#sthash.kM6exH1d.dpuf

Les Eléphanteaux ont passé le cap du 2nd tour des éliminatoires de la Can 2015. Mais que se fut difficile. La faute aux Eléphanteaux eux-mêmes. Battu à Monrovia au match aller (1-0), les jeunes de Kamara Ibrahim ont longtemps fait frémir  le stade Robert Champroux, avant de faire jaillir le soulagement de la qualification.

 

Le premier but est une œuvre plutôt inopinée de Britto Dagou Willy. Le latéral droit ivoirien, peut-être exaspéré par les tentatives vaines de ses attaquants, décoche une frappe à la 39è. Trop étourdissant pour Koulibaly Abdulaï, le portier libérien, le missile finit sa course dans les buts de visiteurs (1-0).

 

Au retour des vestiaires, Méité Yakou refait vibrer Marcory sur un coup franc à la 58è (2-0). Un second but qui libère les Eléphanteaux plutôt malheureux dans le dernier geste. Ahissan Junior, Maïga Digbo, N’Guessan Bi et surtout Traoré Baba n’arrivent pas à retrouver la cible par la suite.  Ce manque de réalisme sera sans frais pour les Eléphanteaux qui passent le cap libérien au coup de sifflet final, avant lequel Kamara Ibrahim a eu quelques frayeurs. L’essentiel acquis, il faudra se remettre en scelle pour le prochain tour où la Libye attend les Eléphants Juniors.

– See more at: http://www.sport-ivoire.ci/afrique/index.php?p=1&id=19718#sthash.kM6exH1d.dpuf

Les Eléphanteaux ont passé le cap du 2nd tour des éliminatoires de la Can 2015. Mais que se fut difficile. La faute aux Eléphanteaux eux-mêmes. Battu à Monrovia au match aller (1-0), les jeunes de Kamara Ibrahim ont longtemps fait frémir  le stade Robert Champroux, avant de faire jaillir le soulagement de la qualification.

 

Le premier but est une œuvre plutôt inopinée de Britto Dagou Willy. Le latéral droit ivoirien, peut-être exaspéré par les tentatives vaines de ses attaquants, décoche une frappe à la 39è. Trop étourdissant pour Koulibaly Abdulaï, le portier libérien, le missile finit sa course dans les buts de visiteurs (1-0).

 

Au retour des vestiaires, Méité Yakou refait vibrer Marcory sur un coup franc à la 58è (2-0). Un second but qui libère les Eléphanteaux plutôt malheureux dans le dernier geste. Ahissan Junior, Maïga Digbo, N’Guessan Bi et surtout Traoré Baba n’arrivent pas à retrouver la cible par la suite.  Ce manque de réalisme sera sans frais pour les Eléphanteaux qui passent le cap libérien au coup de sifflet final, avant lequel Kamara Ibrahim a eu quelques frayeurs. L’essentiel acquis, il faudra se remettre en scelle pour le prochain tour où la Libye attend les Eléphants Juniors.

– See more at: http://www.sport-ivoire.ci/afrique/index.php?p=1&id=19718#sthash.kM6exH1d.dpuf

This Post Has Been Viewed 33 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag