SALIF BICTOGO

Interview/Football Salif Bictogo (Pdt Stella Club d’Adjamé) : « Nous assumons la descente de l’équipe en D2 »

Salif Bictogo, le patron des Magnans tire les leçons de la relégation de son équipe au terme de la saison 2014-2015.

SALIF BICTOGO

Contre toute attente le Stella a été rétrogradé en deuxième division. Que s’est-il réellement passé ?

A la vérité nous avons eu une saison difficile. Le championnat a été serré. Nous avons eu un parcours pas digne de notre statut d’animateur habituel de la compétition. Douze défaites sur vingt-six rencontres. C’est plus qu’une contre-performance pour une équipe dont l’ambition était de terminer dans le trio de tête. Quelque part, il était écrit que le Stella descendrait en deuxième division.

A qui la faute ?

En dirigeant responsable, nous assumons cette difficile situation.

D’aucuns  vous accusent d’être le responsable de la relégation du Stella. Vous auriez donné carte blanche à l’entraîneur Olufadé Adekami, totalement ignorant des réalités du football ivoirien, pour bâtir une grande équipe…

Au terme de la saison 2014-2015, nous avons terminé à la 11e place. Pour l’exercice écoulé, il fallait que l’équipe montre un autre visage. Mais je dois dire que nous nous sommes pris en retard dans le recrutement d’un entraîneur de qualité ayant une bonne expérience du football ivoirien. Nous étions sur la piste de Haidara Soulio. Malheureusement, il s’est vu confier l’une des sélections nationales de jeunes. A Lomé où moi je me trouvais, Olufadé m’a été présenté par le président Diaby le Gourou ? Sous sa conduite l’équipe a sombré.

Il a été remplacé par Gba Bernadin après sept journées de compétition….

Gba Bernadin a fait ce qu’il a pu. Mieux il a permis à l’équipe de sauver sa saison par son sacre en Coupe de la Ligue. Battre l’Asec en aller et retour, le Stade et l’Africa et se voir reléguer est regrettable. Cette saison, le club n’a manqué de rien. Les primes de match, les salaires ont été correctement payés. Les joueurs ont été mis dans de meilleures conditions mentales possibles. Nous avons essayé de respecter tous les engagements pris pour la bonne marche du club. Tout ce que Dieu fait est bon. Nous aurons les armes pour revenir rapidement dans l’élite.

Comment comptez-vous y prendre ?

Déjà, nous avons mis en marche les stratégies pour la montée. En plus des moyens financiers conséquents qui seront dégagés, l’effectif sera renforcé par des joueurs de qualité venant des équipes de première division. L’encadrement technique sera confié à un technicien capable de booster le jeu de l’équipe. C’est dire que le Stella ne fera pas une éternité en deuxième division.

Des rumeurs annoncent votre démission à la tête du Stella ?

Ce n’est pas dans les journaux que le président que je suis annoncera sa démission ? Ce sont des rumeurs suscitées pour nous distraire. Surpris pas ces rumeurs persistantes, plusieurs supporters ont envahi mon bureau pour me demander pourquoi j’ai l’intention de démissionner. Une démarche qui prouve amplement que Bictogo bénéficie encore du soutien sans faille de la famille des Magnans. Je demande aux supporters de rester mobilisés. Ensemble, nous allons relever le défi de la deuxième division pour le retour rapide de l’équipe dans le gotha du football ivoirien. Comme nous l’avons fait en 1990 après 6 mois de purgatoire.

 

Fraternité Matin

This Post Has Been Viewed 204 Times

Partager :

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 12 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

    Partenaires