Entretien avec ALLEGRA KOUASSI MARIUS, handballeur international au Maroc

 

  max allégra1

Plusieurs fois champions de Côte d’Ivoire avec le Red Star, ALLEGRA KOUASSI MARIUS  évolue depuis 2013 en première division marocaine de handball.  L’arrière de l’Union Sportive  de Nouasser club de Casablanca parle de son club, du niveau du handball au MAROC et donne des conseils aux jeunes handballeurs dans une interview accordée à SPORTIF225.

 Bonsoir Marius, merci d’accepter de répondre aux questions de SPORTIF225

AKM: Pas de quoi 

 Peux-tu te présenter ainsi que le club dans lequel tu évolues?

AKM: Je m’appelle Allégra Kouassi Marius, international ivoirien évoluant au Maroc. J’évolue à l’Union Sportive handball  Nouasser  de Casablanca, une équipe de 1ère division depuis janvier 2013. Nous occupons la 6è place sur 9 dans notre poule  après la phase allée du championnat. J’ai débuté la pratique du handball à Sport Plus de Yamoussoukro avec des dirigeants  qui ont permis aux joueurs d’apprendre les bases du handball. De 2005 à 2012 j’ai joué au Red Star, club avec lequel j’ai remporté plusieurs trophées nationaux (championnat de Côte d’Ivoire et coupes nationales).

Comment s’est passé votre intégration au Maroc?

AKM: Je n’ai pas eu du mal à m’intégrer ici (au Maroc). Les choses se sont bien passées mes coéquipiers marocains m’ont accueilli avec beaucoup de considération, de respect et de sérieux.

 Comment jugez-vous le niveau du championnat Marocain?

AKM: Le niveau du handball Marocain est sensiblement le même que celui de la Côte d’Ivoire, concernant le niveau du jeu. Au niveau structurel, le Maroc dispose de plusieurs infrastructures indispensables à la pratique du sport.  Les athlètes sont mis dans de bonnes conditions pour les compétitions et les clubs sont mieux organisés.

 Quels regards portez-vous alors sur le handball ivoirien?

AKM: Le niveau n’est pas mal.  Au niveau des hommes, le titre de champion  se joue généralement  entre les 2 ténors du handball masculin ivoirien:le Red Star et la SOA. Chez les dames, le niveau est élevé.

Que proposez-vous comme solutions pour l’avancée de la discipline en Côte d’Ivoire?

AKM: Il faut qu’il y ait d’abord l’entente au niveau des instances dirigeantes du handball ivoirien. Les querelles ne font pas avancer, au contraire elles conduisent à la perte du handball en Côte d’Ivoire. Ensuite se mettre au travail en mettant l’accent sur la formation des joueurs, dégager les moyens financiers  et créer des infrastructures pour une bonne pratique de la discipline.

 Que vous inspire la dernière CAN jouée en Algérie? (en Janvier 2014)

AKM: On a vu des très belles  choses à travers les médias. Il y a un progrès au niveau des équipes. Un  énorme travail a été abattu pour que l’Algérie s’impose face à la Tunisie. Seul le travail paye.

Quels est votre meilleur souvenir de handballeur?

AKM: Je garde un très bon souvenir de la CAN 2007 jouée en Algérie. Malgré une mauvaise préparation pour la compétition j’ai pu tirer mon épingle du jeu en réalisant de grands matchs.

Quels conseils pouvez-vous donner aux jeunes qui voudraient faire comme vous?

A K M: Je leur demande de croire en ce qu’ils font et de travailler même tout seul. Au bout de la souffrance, il y a toujours la récompense. Ils ne doivent jamais baisser les bras. Je leur demande d’être patient, sérieux, honnête, respectueux et ponctuel. Un joueur qui ne respecte pas les règles de son travail n’arrive jamais loin. Pour terminer je voudrais exprimer ma reconnaissance aux dirigeants de SPORT PLUS DE YAMOUSSOUKRO et du RED STAR.

                    Réalisé par Anselme Blagnon (via facebook)

This Post Has Been Viewed 244 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 25 Times

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag