Maréchal Bassolé : Une vie au service de l’Asec Mimosas

Son cœur est jaune et sa peau est noire. En fait, il éprouve une passion hors du commun pour le club jaune et noir. Il le dit lui-même : « Quand l’Asec gagne c’est comme une vitamine qui se promène dans mon corps. » Depuis, les années 1970, sa vie se confond à celle du club le plus titré de Côte d’Ivoire. Retour sur son parcours 
ASEC-ROGER-BASSO

Maréchal Bassolé est né le 4 septembre 1961 à Akoupé. Mais son goût prononcé  pour l’Asec Mimosas commence à Abengourou où il a grandit. Débrouillard dans cette ville, il est vendeur ambulant de jus de gingembre, ou si vous préférez « gnamakoudji ». Là-bas, il s’efforçait d’assister aux rencontres entre son club et l’ASI d’Abengourou, club phare de la région.

Les années 1980 le voient débarquer à Abidjan. Il pose ses bagages dans la commune populaire d’Abobo, commune connue comme fief des « mimos ». C’est le moment et surtout le lieu de montrer son affection profonde pour l’Asec. Et il ne boudera pas son plaisir. En effet, il assiste à tous les matchs du club. Il participe à toutes les réunions du club. C’est naturellement qu’il s’autoproclame « Maréchal Bassolé » du nom de cet ancien joueur de l’Asec Mimosas (Michel Bassolé). Ainsi venait-il de coiffer sur le poteau d’autres supporters du club à savoir : Capitaine Coulibaly, Commandant Ablé… Sachant que l’on ne vit pas d’eau fraîche et d’amour, Cissé Karim passe son permis de conduire et devient chauffeur de taxi. Par moment, Bassolé transportait dans son taxi les joueurs pour leur séance d’entrainement.

Depuis 2005, Bassolé a créé l’ACK c’est à dire Académie Cissé Karim. Ce centre de formation a pour mission de former des joueurs pour l’Asec. Il inculque à ces jeunes gens, dès leur bas-âge une formation de footballeur. Mais, il leur transmet aussi sa fibre passionnelle mimosa. Il s’en explique : « Pour que l’Asec retrouve son rayonnement d’antan, il faut former des joueurs amoureux du club. » Son rêve commence à devenir réalité. « J’ai, cette année, plus de (4) joueurs à Sol béni » confie t-il avec fierté.

Dire que l’Asec est la raison de vivre de Cissé Karim dit Bassolé. C’est pour cette raison qu’il a été promu, le 18 août dernier par Roger (PCA de l’Asec), « Marechal 9 étoiles » pour bons et loyaux services rendus à l’Asec.

Abass Traoré

This Post Has Been Viewed 958 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 32 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag