Diarrassouba Viera

Itw – Diarrassouba Viera (Défenseur de Rizespor) :« Je suis prêt… »

Le défenseur international ivoirien, Diarrassouba Viera, est dans le bon tempo avec Rizespor où il a disputé les 270 min des trois premières journées de la Super Ligue turc. S’il souhaite tenir sa place de titulaire avec le club turc, l’ancien joueur de Cluj veut passer un autre cap avec les Eléphants, avoir la chance de tenir sa place dans la défense de la sélection. Et il se dit prêt, au cas où le sélectionneur Hervé Renard lui tendait la perche.

image

Diarrassouba Viera

Comment vous portez-vous à l’entame de la cette nouvelle saison en Turquie ?

Je me porte très bien. J’ai fait une bonne préparation avec l’équipe, malgré que je l’aie prise en cours, après que je sois revenu du Mondial. Je suis dans le bon tempo. Pour preuve, je tiens ma place dans l’équipe à l’entame de la saison.

Après une belle première saison où vous avez pratiquement disputé les 32 des 34 matches de championnat, avec quelle ambition abordez-vous l’exercice 2014-2015 ?

C’est toujours d’aller de l’avant. Personnellement, c’est de jouer le plus de matches. Mais, ce qui est important, c’est de s’améliorer en corrigeant ce qui n’a pas marché, la saison dernière. Pour ce faire, il faudra prier pour éviter les blessures. J’espère que tout va bien se passer cette année.

Le Rizespor, après un bon début de championnat en 2013, a été obligé de se battre pour se maintenir dans le dernier virage. Quel objectif, pour cette nouvelle saison ?

Effectivement, nous avons connu une fin de saison difficile. Mais nous avons bataillé pour maintenir le club dans l’élite. Le club venait fraichement d’accéder en Super Lig et il ne fallait pas reprendre l’ascenseur. Dieu merci, ça s’est bien passé. Cette année, c’est vrai que l’objectif sera le maintien, mais il faudra faire mieux, en terminant dans la première moitié du classement.

Quel bilan personnel faites-vous de votre première saison avec Rizespor ?

Je suis globalement satisfait. Je me suis bien intégré. Je suis arrivé dans un club où j’ai eu la confiance des différents entraîneurs. Je pense que je n’ai pas eu tort de signer à Rizespor, car je pense que le niveau est élevé. Et cela m’a permis de progresser. Il faut dire que jouer contre des attaquants comme Didier Drogba, Moussa Sow, Emeniké et autres Webo, on sort forcement aguerri. Mais, il faut continuer à bosser pour garder le cap.

Après les JO en 2008, vous participez au Mondial 2014. C’est un rêve qui s’est réalisé pour vous, en participant à ces deux compétitions mondiales ?

Bien sûr ! Je pense que la Coupe du monde, c’est l’accomplissement rêvé pour tout footballeur. En plus, elle se déroulait au Brésil qui est une grande nation de football. Un Mondial, je pense que c’est comme aller à la Mecque pour un musulman. Je l’ai vécu pleinement, même si notre rêve d’aller plus loin dans cette compétition ne s’est pas réalisé. Ça a été difficile à avaler, mais il faut aller de l’avant et penser aux futures échéances.

Pimpant en club, vous êtes encore attendu avec les Éléphants. Peut-on espérer voir Viera dans la défense des Eléphants, au moment où on parle de reconstruction?

Je l’espère parce que jouer pour son pays est très important. Moi, c’est avec beaucoup de bonheur que je répondrais à l’appel de mon pays. C’est une fierté pour moi de porter le maillot national. Je travaille au quotidien pour être présent en club afin de répondre présent, si on me fait appel. Je suis prêt à tenir ma place, si on me fait confiance.

                                                                   Réalisée par téléphone par Ange Samuel

This Post Has Been Viewed 308 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 27 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag