Yorobo Nkobou

Itw: Yorobo Nkobou, l’agent de joueur et manager sportif

Agent de joueur et manager sportif , fondateur de la société Enzo Management Sport Service (EMSS) , Yorobo Nkobou est un passionné de sports qui entend donner une nouvelle vision au management sportif africain. Découvrons sa passion sur Sportif225.

Sportif225 : Bonjour, pouvez-vous   vous présenter aux internautes ?Yorobo Nkobou

Yorobo Nkobou : Bonjour, je suis Yorobo Nkobou Gerard Marcel, manager de la société Enzo Management Sport Service(EMSS) basé a Abidjan et président de l’association Africa Dream Foot. Je suis ivoirien mais j’ai grandi au Cameroun, pays d’origine de ma mère. Père d’un enfant.

SPORTIF225 : Depuis combien de temps séjournez-vous sur les bords de la lagune Ebrié ?

Je vis en Cote d’ivoire, précisément à Abidjan, depuis 1 an pour des raisons professionnelles. Je suis là pour monter la structure EMSS et lancer la première campagne de détection des jeunes talents en vue d’obtenir des meilleurs éléments qui seront suivis par mon agence sportive.

SPORTIF 225 : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur votre carrière professionnelle?

Tout petit, je rêvais d’être footballeur professionnel. Je suis passé par quelques équipes au Cameroun et j’ai dû lutter pour aller à l’aventure à Tunis avec le club africain de l’Espérance. Malheureusement, ça n’a pas été un succès car j’ai été touché au genou. Face à cette situation, j’ai changé ma vision professionnelle et ai décidé de travailler avec l’Académie Talebt Footbal Club Académie de Karim Abdel Aader (aujourd’hui décédé). Mon rôle était de m’occuper des jeunes joueurs africains qui voulaient se perfectionner.Yorobo Nkobou

Après quelques années, j’ai démissionné et eu quelques expériences heureuses comme malheureuses qui m’ont permis de comprendre le Management du Football. C’est de la que me sont venues les idées de fonder l’association African Dream Foot pour donner de l’espoir aux jeunes africains en leur apportant un soutien et la société EMSS dont je vous ai parlé plus tôt.

SPORTIF225 : Depuis combien d’années exercez-vous en tant qu’agent de footballeur et recruteur ?

Je dirais que je suis plutôt promoteur sportif et en même temps manager d’une société en management sportif. J’exerce depuis 1 an sinon je suis dans le milieu du sport depuis pas mal de temps.

SPORTIF225 : Qu’est ce qui a fait naître en vous cette passion du sport ?

Je suis sportif dans le sang : mes origines ivoirienne et camerounaise font que la passion était déjà depuis longtemps.

SPORTIF225 : Vos débuts ont-ils été faciles sur le sol ivoirien ?

Mes débuts n’ont pas été faciles. Les gens ne comprennent pas encore qu’on peut être ivoirien et grandir ailleurs (vu que j’ai grandi au Cameroun). Mais bon, moi je suis présent ici pour mon projet.

SPORTIF225 : Et combien de talents avez-vous « fabriqué » depuis que vous êtes agent de joueurs et manager? Yorobo Nkobou

Me concernant, la société EMSS n’a qu’une année d’existence mais j’ai détecté pas mal de jeunes joueurs. J’ai pu envoyer Troh César dans le Golfe à titre personnelle et j’ai aussi participé à quelques dossiers pour plusieurs joueurs tunisiens. La société elle, a lancé sa première campagne de détection avec pour but de placer des jeunes joueurs dans des équipes africaines et de leur trouver des opportunités à l’étranger. Actuellement nous en avons 1 au Niger avec AS POLICE. Nous préparons en plus un évènement en ce mercato afin de présenter les jeunes aux différentes équipes et en ce moment, avec quelques personnes, je détecte à MAN et DALOA.

En tant que manageur, je travaille aussi le groupe RFC CELESTE. Je pense qu’avec un peu de temps et l’aide de Dieu, je pourrai produire un bon nombre de professionnels car le talent existe en Côte d’Ivoire.

SPORTIF225 : Etes-vous en contact avec certains club ivoiriens ou étrangers ?

En Côte d’Ivoire, je suis en contact avec le Sporting Club de Gagnoa et quelques équipes de division inférieure.

SPORTIF225 : Comment est-ce qu’un joueur doit s’y prendre pour être remarqué par vous ? Quels sont vos critères ?

Premièrement, avoir moins de 19ans bien qu’il m’arrive de piloter certains dossiers de joueurs plus âgés avec de l’expérience. Ma société se concentre plus sur la jeunesse et apporte aussi des conseils et de l’assistance. Aussi, il n’y a pas de critères pour plaire à un agent ou un recruteur; juste le talent et le comportement.

SPORTIF225 : Depuis 1 an que vous existez a Abidjan, avez-vous rencontré des talents ?

Oui. La COTE D’IVOIRE est une terre de football où on trouve des talents tout comme au Brésil. Mais le seul souci ici, c’est que ces talents ont besoin d’assistance et de soutien pour ne pas qu’ils perdent confiance en eux et arrêtent d’y croire. J’essaie à mon humble niveau d’arranger les choses avec mon agence. Il faut aussi ramener les Africains à aimer le foot et à repartir dans les stades.


SPORTIF225 : Quels sont vos projets à long terme?

Aider au maximum les talents naissants à devenir des icônes du football.

Permettre aux centres de formation peu structurés d’avoir les moyens matériaux pour former les plus jeunes.

Implanter un système ou les jeunes des quartiers défavorisés auront à nouveau l’espoir de réaliser leur rêve

SPORTIF225 : Qui est votre exemple dans le milieu du sport et qui vous inspire en tant qu’agent ?

En tant que sportif, j’aime bien Alan Boksic, Zinedine Zidane, Ronaldinho Samuel Eto’o Fils, Didier Drogba et en tant qu’agent sportif, j’ai toujours eu le rêve d’être avec Pape Diouf. J’aime beaucoup cette personne à cause de son courage et sa détermination.

SPORTIF225 : Nous sommes au terme de cette entrevue. Avez-vous un appel à lancer aux autorités ivoiriennes, aux dirigeants de club et à la FIF ?

Les autorités doivent soutenir les organismes et sociétés voulant œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie du sportif ivoirien dans les milieux défavorisés.

Pour les dirigeants de club, il faut éviter de recruter des joueurs par contacts ou relations mais donner la possibilité à ceux qui le méritent et apporter des moyens aux jeunes pour subvenir à leur besoin.

Pour la FIF, il faut encourager la jeunesse sportive en multipliant des campagnes de détection de talents dans tous les coins et recoins du territoire et surtout subventionner des centres de formation moins structurés parce que comme je le dis c’est de là que naissent de vrais talents.

Pour tous ceux qui souhaiteraient s’associer à EMSS, voici nos contacts 00225 78 42 81 02/ 0033 753 920 579 ou par mail à emssportafrica@gmail.com

SPORTIF225 : Vos conseils à tous ces jeunes novices qui voudraient embrasser le milieu ?

D’abord la patience, le travail. Il faut savoir que le football est un sport ou pour réussir il faut se donner à fond et savoir faire des sacrifices. Surtout éviter d’être pressé. Il faut aussi beaucoup de prière et si possible se faire assister par des conseillers sportifs.

SPORTIF225 : Merci pour votre disponibilité.

Le plaisir est partagé. Merci.

Interview réalisée par Annick BONI

This Post Has Been Viewed 451 Times

A propos

Sportif 225 est un site d’informations sportives ivoiriennes. Premier des sites mis en ligne par Planète Sports, il diffuse  des informations sur les sportifs ivoiriens d’ici et d’ailleurs via son site et son application mobile disponible sur Android. This Post Has Been Viewed 32 Times

Articles récents

Réseaux sociaux

Nos partenaires

BEDAZINJOB

Tomorrow Mag